Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Phase compliquée : dépression

Littérature consultée à la date du : 31/01/2017

Traitement

Sélectionné

En cas de dépression, il convient d’abord d’optimaliser la médication dopaminergique$​​, étant donné que ceci peut déjà améliorer l’état dépressif$​​.

Les antidépresseurs sont également efficaces en cas de dépression dans la maladie de Parkinson$​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​.

Comme il s'agit souvent d'études de taille réduite et de courte durée, le choix entre les ISRS et les ATC est difficile. Le choix d'un ISRS ou d'un ATC dépendra des effets indésirables et des comorbidités du patient.

  • Une méta-analyse en réseau préfère l'emploi d'antidépresseurs tricycliques aux ISRS en cas de maladie de Parkinson en raison de leur meilleure efficacité et tolérance$​.
  • Une méta-analyse plus récente montre cependant un effet significatif des ISRS$​.
  • La Haute Autorité de Santé conclut que les ATC présentent une efficacité supérieure, mais souligne qu'ils sont moins bien tolérés. Pour tous les antidépresseurs, il importe de tenir compte des interactions médicamenteuses avec les antiparkinsoniens$​.
  • La prudence est de mise lorsque des ISRS sont associés à des inhibiteurs de la MAO-B en raison du risque d'un syndrome sérotoninergique.

Voir [indications:165] pour plus d'informations sur le profil d'effets indésirables des ATC et des ISRS.

Sélection

  • Premier choix : ATC : La nortriptyline est sélectionnée dans la classe des ATC. En effet, cette molécule provoque moins d'hypotension orthostatique et relativement peu d'effets indésirables anticholinergiques$​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​.
  • Second choix : ISRS : sertraline

Médicaments sélectionnés

A prendre en considération

Un traitement cognitivo-comportemental de la dépression est envisageable à côté du traitement médicamenteux$​​​​​​​​$$​.

En cas de symptômes dépressifs dans le parkinson, on peut envisager d'adresser le patient au spécialiste$​​​.