Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Aller à l'aperçu des médicaments

Alendronate

ATC: M05BA04

Alendronate EG Alendronate Mylan Alendronate Teva Fosamax

Cliquez sur le nom de marque pour plus d’informations sur ce médicament via le CBIP.

Indications

Pathologies ostéo-articulaires:

Contre-indications

  • anomalies de l’œsophage et autres facteurs qui retardent la vidange de l'œsophage comme un rétrécissement ou de l'achalasie.
  • patients ne pouvant pas se maintenir en position droite durant 30 minutes minimum après la prise du médicament
  • œsophagite
  • insuffisance rénale grave

Dosage

  • administration journalière: 10 mg par jour
  • administration hebdomadaire unique: 70 mg 1x par semaine

En cas d'insuffisance rénale

  • jusque 35-50 mL/min (VFG): dosage normal
  • <35 mL/min: à éviter

Précautions d’utilisation

  • les comprimés doivent être avalés (ne pas croquer ou laisser fondre), à jeun, avec minimum 200 ml d’eau plate, il faut attendre au moins 30 minutes avant de manger, de prendre une autre boisson ou un autre médicament
  • les patients doivent prendre les comprimés en position debout ou assise et conserver la position droite pendant au moins 30 minutes
  • éviter pour la prise du produit l’utilisation d’une eau richement minéralisée
  • chaque thérapie à base de biphosphonates nécessite un apport optimal en calcium et vitamine D
  • bien informer les patients des modalités de prise de l’alendronate
  • insister sur une très bonne hygiène bucco-dentaire, des visites de contrôle régulières chez le dentiste, relever toute plainte de symptôme dans la bouche (douleur, gonflement), de trouble de la déglutition ou de douleur rétrosternale; chez les patients cancéreux ou ayant une mauvaise hygiène buccale: un examen dentaire préventif est recommandé, afin d’éviter autant que possible une intervention dentaire invasive pendant le traitement

Effets indésirables

  • douleur abdominale, dyspepsie, diarrhée ou constipation
  • œsophagite, érosion, ulcère ou sténose œsophagienne (le risque sera plus important si la prise du produit s’effectue sans tenir compte des précautions particulières)
  • atteintes hépatiques (hépatites)
  • ostéonécrose de la mâchoire (très rare mais sévère)
  • douleurs musculaires, osseuses et articulaires
  • fracture fémorale atypique (rare; effet de classe des bisphosphonates, surtout après usage prolongé)

Interactions

+ nourriture: diminution de la biodisponibilité déjà très faible de l’alendronate

+ produits contenant de l’aluminium, du calcium, du fer ou du magnésium (dont les antacides), ainsi que certains laxatifs osmotiques (macrogols) et compléments alimentaires avec minéraux: peuvent diminuer l’absorption de l’alendronate

+ AINS: augmentation possible du risque d’effets indésirables au niveau gastro-intestinal ou rénal

+ médicaments exposant à un risque accru d’insuffisance rénale fonctionnelle, donc à un risque accru d’hypocalcémie: AINS, diurétiques, IECA, sartans, aliskirène

+ corticoïdes : risque augmenté d’ostéonécrose de la mâchoire

Couper et broyer

  • le principe actif étant irritant pour les muqueuses buccales et œsophagiennes, il est important d’avaler le comprimé entier


Feedback

Feedback

Inscrivez-vous et restez informé!

Vous souhaitez rester informé(e)  de nos projets;

le Formulaire(Info), le (e)-folia, les fiches de transparence ou nos nouveaux projets?

Inscrivez-vous ici