Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Aller à l'aperçu des médicaments

Colchicine

ATC: M04AC01

Colchicine Opocalcium

Cliquez sur le nom de marque pour plus d’informations sur ce médicament via le CBIP.

Indications

Pathologies ostéo-articulaires:

  • crise de goutte : choix entre colchicine, ibuprofène et méthylprednisolone, en fonction des caractéristiques du patient.

Contre-indications

  • insuffisances rénale et hépatique sévères

Dosage

  • débuter avec 1 mg suivi de 0,5 mg toutes les 2 à 3 heures jusqu’à disparition de la douleur ou jusqu’au moment où les effets indésirables gastro-intestinaux apparaissent
  • maximum 3 mg par jour
  • l’administration de colchicine se fera dès le début de la crise de goutte en cas d’échec ou de contre-indication d’un AINS
  • le traitement sera poursuivi pendant une période aussi courte que possible (quelques jours)

En cas d'insuffisance rénale

DFG Dose
50 à 20 mL/min diminuer la dose normale de 50%
20 à 10 mL/min diminuer la dose normale de 50%
<10 mL/mon 500 µg 3-4 x /j , dose maximale 3 mg

 

Précautions d’utilisation

  • prudence en cas d’affections cardiaques, d’insuffisance rénale ou hépatobiliaire
  • éviter l'alcool et des aliments riches en purines (poisson, gibier, volaille, riz, ...)
  • en cas de canicule, peut aggraver les effets d’un coup de chaleur

Effets indésirables

  • douleurs abdominales, diarrhée, nausées, vomissements
  • plus rarement et lors de traitements prolongés: névrite périphérique, dépression médullaire ou atteinte rénale

Interactions

+ macrolides (sauf spiramycine): expose à des pancytopénies mortelles (rarement)

+ inhibiteurs du CYP3A4 (voir$): augmentation possible des taux plasmatiques de colchicine (surtout si insuffisance rénale ou hépatique)

+ ciclosporine: risque accru de néphrotoxicité et de toxicité musculaire

+ renforcement possible de l’effet des antivitaminiques K avec risque accru d’hémorragie: surveillance de l’INR

+ médicaments exposant à un risque accru d’insuffisance rénale aiguë (AINS, diurétiques, IECA, sartans, aliskirène): risque de surdosage en colchicine

+ statines, fibrates, digoxine: risque de myopathies (rhabdomyolyse)

+ médicaments inhibiteurs de la P-gp (diltiazem, vérapamil, amiodarone, atorvastatine, clarithromycine, érythromycine, itraconazole, kétoconazole, ciclosporine, ritonavir): augmentation des concentrations plasmatiques de la colchicine; risque de toxicité (substrat de la glycoprotéine P)

Couper et broyer

  • couper: les comprimés de Colchicine Opocalcium® sont sécables
  • broyer: les comprimés de Colchicine Opocalcium® peuvent être broyés extemporanément (sensibilité à la lumière)

Préservation et conservation

  • les comprimés doivent être conservés à l'abri de la lumière


Feedback

Feedback

Inscrivez-vous et restez informé!

Vous souhaitez rester informé(e)  de nos projets;

le Formulaire(Info), le (e)-folia, les fiches de transparence ou nos nouveaux projets?

Inscrivez-vous ici