Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Recommandations pratiques

Littérature consultée à la date du : 30/06/2014

Recommandations pratiques concernant la sécabilité des médicaments

  • Regarder si le comprimé est rainuré, ce qui permet de le couper pour administrer la dose souhaitée. S’il ne l’est pas, ne pas le couper sauf mention explicite contraire dans la notice ou sur la boîte.
  • Vérifier s’il s’agit d’une forme à libération conventionnelle. Si ce n’est pas le cas, ne pas couper le comprimé sauf mention expresse dans la notice.
  • Vérifier que le médicament se casse correctement et qu’il ne s’effrite pas. Eventuellement utiliser un ustensile de découpe en respectant bien son mode d’emploi.
  • Etre particulièrement vigilant lors de la scission de médicaments à faible marge thérapeutique.
  • Ne pas négliger la conservation du médicament coupé.

Recommandations pour broyer et administrer des médicaments broyées

  • Vérifiez toujours soigneusement si les médicaments peuvent être écrasés ou s’il existe une forme galénique mieux adaptée (par ex. une forme liquide). Consultez éventuellement le site web pletmedicatie .
  • S’il s’agit de médicaments antibactériens ou antifongiques, il faut prévoir des mesures de sécurité (gants et masque) afin de protéger le préparateur.
  • Employez un broyeur de comprimés et suivez le mode d’emploi$.
  • Généralement les médicaments écrasés sont administrés avec de l’eau. Les tablettes sous-linguales sont une exception à cette règle: elles doivent être absorbées par la muqueuse de la bouche et ne peuvent pas être avalées.
  • Afin de masquer le mauvais goût les médicaments écrasés sont parfois administrés avec autre chose que de l’eau. Écarter les produits contenant du calcium (yaourt, lait) est recommandé pour éviter la complexation mais on peut employer par exemple de la confiture. Cette recommandation est basée sur l’expérience. Attention ! Certains médicaments ne peuvent pas être pris avec de la nourriture (par exemple la voriconazole). Consultez au besoin pletmedicatie .
  • Employez le mélange immédiatement après le broyage pour limiter les soucis de stabilité du produit à un minimum.
  • Assurez-vous que l’entièreté de la dose a été prise (bien rincer le récipient)$.
  • Faites attention que les patients n’échangent ou ne partagent pas leur nourriture ou boissons (voir le cas rapporté de personnes âgées qui goûtaient les puddings l’un de l’autre – puddings mélangés avec des médicaments – et qui ont terminé aux urgences)$.
  • Évitez l’usage des boissons chaudes$.