Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

En général

Littérature consultée à la date du : 30/06/2014

Nous sommes parfois amenés à couper des médicaments, p.ex. pour administrer des doses plus faibles que celles contenues dans les formes commerciales. Un autre motif peut être de diminuer le coût des médicaments (prendre la moitié d’un médicament quand le dosage requis et le doublement dosé sont de prix équivalents).

Nous envisageons également de broyer des médicaments pour en faciliter la prise chez des patients présentant des problèmes de déglutition.

Avant de couper ou de broyer des médicaments, il est indispensable de s’enquérir de l’existence d’autres présentations orales plus adéquates (formes liquides, poudre, etc.).

Pour certains médicaments le fait de les couper ou de les broyer représente un risque toxique pour la personne qui les manipule (p.ex. cytostatiques, immunosuppresseurs). Les femmes enceintes seront averties du risque de manipulation de la finastéride (Proscar®) et de la dutastéride (Avodart®) (tératogènes).