Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Eviter une polymédication inutile et potentiellement dangereuse

Littérature consultée à la date du : 30/06/2014

Lors de la prescription de médicaments aux personnes âgées, la «cascade médicamenteuse» est un problème fréquent. Afin d’éviter cette polymédication, il faut toujours, chez une personne âgée, évaluer si les signes et symptômes présentés par le patient sont les conséquences de l’ajout d’un médicament ou d’une modification de dose. La «cascade médicamenteuse» débute lorsqu’un effet indésirable est interprété comme étant un nouveau problème médical, et qu’un nouveau médicament est introduit. La prescription de lévodopa suite à des effets extrapyramidaux induits par les neuroleptiques en est l’exemple type.

Si les signes et symptômes sont les conséquences de l’ajout d’un médicament, il faudra envisager une alternative (par exemple, l’arrêt du médicament en cause ou un changement de posologie). Cette option est à préférer à l’initiation d’un autre médicament.