Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Liste de contrôle par tableau clinique

Littérature consultée à la date du : 31/08/2017

PDF

Source : Recommandation "Utilisation de médicaments en cas d'urgence." de la SSMG, reproduite avec permission.

INDICATION PRINCIPE ACTIF  VOIE D’ ADMINISTRATION POSOLOGIE EMBALLAGE REMARQUES / MESURES LORS DE L‘UTILISATION
agitation lorazépam PO de préférence dose initiale de 2 mg (2 compr. d’1 mg) comprimés à 1 mg à répéter éventuellement après 45 à 60 min.
IM 4 mg ampoules à 4 mg/1 ml seulement en présence d’un patient non-coopératif
les ampoules ne restent stables que pendant 24 heures au réfrigérateur ; à remplacer tous les 6 mois si conservé à température ambiante
agitation dans le cadre d’une psychose halopéridol PO de préférence dose initiale de 5 mg comprimés à 5 mg de préférence administration PO, associer au lorazépam (voir agitation) ; éventuel allongement de l’intervalle QT et risque de « torsades de pointe » en présence de facteurs de risque
IM dose initiale de 5 mg ampoules à 5 mg/1 ml contrôle régulier des paramètres vitaux nécessaire ; éventuel allongement de l’intervalle QT et risque de « torsades de pointe » en présence de facteurs de risque
choc anaphylactique oxygène   haut débit 10 à 15 l par minute dès que possible
1ière étape : adrénaline IM 0,5 mg (= 1/2 ampoule) ampoules à 1 mg / 1 ml éventuellement à répéter toutes les 5 minutes
2ième étape : méthylprednisolone IV 1 à 2 mg/kg toutes les 6 heures ampoules à 125 mg / 2ml  
3ième étape : salbutamol inhalateur 400 µg (= 4 puffs) aérosol doseur 100 µg / dose en cas de bronchospasme, ne réagissant pas suffisamment à l’adrénaline systémique 
angor instable oxygène       dès que possible
dinitrate d’isosorbide SL 5 mg comprimés à 5 mg risque d’hypotension, placer le patient en position assise ou couchée
acide acétylsalicylique PO minimum 160 mg comprimés à 80 mg sauf traitement d’entretien par AAS ou contre-indications
colique biliaire diclofénac IM 75 mg ampoules à 75 mg / 3 ml sauf contre-indications des AINS : alors morphine
morphine IM 10 mg chez l’adulte ≥ 50 kg, sinon 0,1 mg/kg de poids corporel ampoules à 10 mg / 1 ml    
colique néphrétique diclofénac IM 75 mg ampoules à 75 mg / 3 ml sauf contre-indications des AINS
morphine IV de préférence 2 ml /3 minutes ampoules à 10 mg / 1 ml diluer une ampoule jusqu’à 10 ml et administrer 2 ml/3min par voie IV
IM ou SC 10 mg chez l’adulte ≥ 50 kg, sinon 0,1 mg/kg de poids corporel ampoules à 10 mg / 1 ml  
coma hypoglycémique glucose hypertonique IV 25 g    risque de dommages tissulaires par extravasation
glucagon SC ou IM adultes : 1 mg ampoules à 1 mg/1 ml préférable si peu d’expérience de l’administration IV
convulsions et état de mal épileptique diazépam canule rectale 0,2 mg/kg ampoules de 10 mg / 2 ml  
crise d’asthme, aiguë 1ière étape : salbutamol inhalateur 400 µg (= 4 puffs) aérosol doseur 100 µg/dose toutes les 10 à 20 min. associer au bromure d’ipratropium
+ bromure d’ipratropium inhalateur 20 µg (= 1 puff) aérosol doseur 20 µg/dose toutes les 10 à 20 min. associer au salbutamol
+ méthylprednisolone si nécessaire PO 32 mg comprimés à 32 mg adultes : 7 à 10 jours
IM 40 mg ampoules à 40 mg / 1 ml  
2ième étape : répéter salbutamol si bonne réponse thérapeutique        
crise hypertensive dinitrate d’isosorbide SL 5 mg comprimés à 5 mg risque d’hypotension, placer le patient en position assise ou couchée
dépression respiratoire liée à l’administration de morphine naloxone IV par perfusion 0,4 mg dilué dans 7 ml NaCl 0,9 % 0,4 mg/1ml administrer solution titrée par 1 à 2 ml (= 0,05 et 0,1 mg)
douleur abdominale aiguë morphine  IV de préférence solution diluée 2 ml/min (donc 2 mg/min) ampoules à 10 mg / 1 ml  diluer une ampoule jusqu’à 10 ml et administrer 2 ml/min par voie IV
IM ou SC 10 mg chez l’adulte ≥ 50 kg, sinon 0,1 mg/kg de poids corporel ampoules à 10 mg /1 ml pas d’administration SC en cas d’œdème et IM en cas d’IAM
dystonie aiguë d’origine neuroleptique prométhazine* IM 50 mg ampoules à 50 mg / 2ml  
exacerbations aiguës de BPCO  1ière étape : salbutamol inhalateur 400 µg (= 4 puffs) aérosol doseur 100 µg / dose toutes les 10 à 20 min.
+ bromure d’ipratropium, si nécessaire inhalateur 20 µg aérosol doseur 20 µg / dose toutes les 10 à 20 min. associer au salbutamol
+ méthylprednisolone si nécessaire PO 32 mg comprimés de 32 mg associer éventuellement au salbutamol et au bromure d’ipratropium
IM 40 mg ampoules à 40 mg / 1 ml  
hémorragie sous anticoagulants oraux phytoménadione PO 1 à 10 mg ampoules à 2 mg / 0,2 ml dose dépend de la gravité de l’hémorragie et de la valeur INR
infarctus aigu du myocarde  oxygène       dès que possible
dinitrate d’isosorbide SL 5 mg comprimés à 5 mg risque d’hypotension, placer le patient en position assise ou couchée
acide acétylsalicylique PO minimum 160 mg comprimés à 80 mg sauf traitement d’entretien par AAS ou contre-indications
morphine IV de préférence 2 ml/min ampoules à 10 mg / 1 ml diluer une ampoule jusqu’à 10 ml et administrer 2 ml/min par voie IV
SC 10 mg chez l’adulte ≥ 50 kg, sinon 0,1 mg/kg de poids corporel ampoules à 10 mg / 1 ml pas d’administration SC en cas d’œdème
laryngite striduleuse adrénaline nébulisateur 0,2 ml/kg   par nébulisateur, si disponible
oxygène       en cas de symptômes très graves, dès que possible
bétaméthasone PO 1,2 ml/kg solution 0,5 mg/ml  
ou méthylprednisolone IM 3,2 mg/kg ou 0,4 ml/5 kg 40 mg/ml 1 ampoule par 12,5 kg de poids corporel
migraine 1ière étape : paracétamol PO 1 g comprimés à 1 g associer au métoclopramide
+ métoclopramide PO 10 mg comprimés à 10 mg associer au paracétamol
2ième étape : ibuprofène PO 600 mg comprimés à 600 mg sauf contre-indications des AINS
œdème pulmonaire oxygène       dès que possible
dinitrate d’isosorbide SL 5 mg comprimés à 5 mg risque d’hypotension, placer le patient en position assise
et furosémide IV 40 mg ampoules à 20 mg / 2ml  
surdosage d’opiacés naloxone IV par perfusion 0,4 mg dilué dans 7 ml NaCl 0,9 % 0,4 mg/1 ml administrer solution titrée par 1 à 2 ml (= 0,05 et 0,1 mg)
vertige aiguë métoclopramide IM 10 mg ampoules à 10 mg / 2 ml max. 3x/jour
ou dimenhydrinate rectale 120 mg, jusqu’à 3x/jour suppositoires à 120 mg max. 3x/jour
ou prométhazine* IM 50 mg ampoules à 50 mg / 2 ml  

* La prométhazine ( spécialité Phenergan®-) est retirée du marché en Belgique pour des raisons commerciales. Elle peut être importée de l'étranger, p. ex. des Pays-Bas$​​.