Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Vaccin anti-influenza

Littérature consultée à la date du : 31/03/2017

  • Les recommandations du Conseil Supérieur de la Santé de vacciner toute personne âgée de > 50 ans et par priorité les personnes âgées d’au moins 65 ans et celles résidant en institution ne reposent pas sur des preuves solides, faute d’études robustes (RCT insuffisantes, études d’observation montrant une efficacité limitée).
  • Cette vaccination reste généralement recommandée chez les personnes âgées d’au moins 65 ans, surtout en cas de pathologie chronique sous-jacente.
  • L’intérêt de vacciner le personnel dans les institutions pour personnes âgées est mal prouvé en termes de protection des résidents.

Traitement

Sélectionné

Malgré un manque de preuves en termes de réduction de la morbidité et de la mortalité chez les personnes âgées$​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​, en raison du très faible risque d’effets indésirables graves et de la bonne tolérance du vaccin$​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​, la vaccination contre l’influenza saisonnier reste généralement recommandée chez les personnes âgées d’au moins 65 ans, surtout en cas de pathologie chronique sous-jacente$​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​.
Une étude de cohorte étatsunienne$​​ de patients présentant une infection respiratoire aiguë durant un épisode de grippe a montré une moindre efficacité vaccinale chez les personnes âgées d’au moins 65 ans que chez les personnes plus jeunes (tranches d’âge à partir de 6mois-8 ans jusque 50-64 ans) pour l’ensemble des virus influenza détectés (A H3N2, B/Yamagata, B/Victoria) et plus particulièrement pour la souche A(H3N2) de la saison 2012-2013.
​Un vaccin tétravalent est maintenant disponible. Dans la situation belge, il existe peu d’arguments pour privilégier clairement un vaccin tétravalent, certainement chez l’adulte$​​​​.

Médicaments sélectionnés

A prendre en considération

Le personnel du secteur de la santé en contact direct avec les personnes de plus de 65 ans et institutionnalisées, est un des groupes pour lesquels le Comité Supérieur de la Santé recommande une vaccination anti-influenza. Faute de preuves suffisantes$​​​​​​​​​​​​​​$​​​​​​​$$ la rédaction du Formulaire estime qu’il n’est pas correct, au vu de l’absence de preuves, d’en faire une recommandation générale et invite le Médecin Conseiller et Coordinateur à en débattre au niveau de son institution.