Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Traitement symptomatique à la demande

Littérature consultée à la date du : 29/01/2020

  • Les traitements symptomatiques sont administrés si les symptômes doivent être soulagés. Les bêta 2 -mimétiques inhalés à courte durée d'action (salbutamol) sont le premier choix.

Traitement

Sélectionné

Les bêta2-mimétiques à courte durée d'action, inhalés, ont une place dans toutes les formes d'asthme et à tous les degrés de l'asthme, mais doivent être exclusivement utilisés 'à la demande'$​​​​​​$​​​​​​$​​​​​​.

Sécurité

  • L'utilisation de bêta2-mimétiques (à courte ou longue durée d'action) chez des personnes âgées doit toujours être soigneusement réfléchie. La survenue dose-dépendante de tachyarythmies ou la détérioration d'une cardiopathie ischémique sont des risques réels$​​​​​​.

Choix du bêta2-mimétique à courte durée d'action

  • Le salbutamol est le seul bêta2-mimétiques à courte durée d'action disponible sous forme mono en Belgique, et nous le sélectionnons.
  • Il n'y a pas de raison de préférer systématiquement la nébulisation par rapport à l'inhalateur doseur avec chambre d'expansion$​​​​​​. Voir

Les bêta2-mimétiques à longue durée d'action

  • Les bêta2-mimétiques à longue durée d'action ne s'utilisent de préférence pas dans le traitement de la crise d'asthme aiguë. La directive GINA fait une exception pour le formotérol, qui peut être envisagé en raison de son action rapide, mais alors uniquement chez des patients qui reçoivent déjà des corticostéroïdes inhalés comme traitement d'entretien$​​​​​​.

Médicaments sélectionnés

Les anticholinergiques inhalés à courte durée d'action ont une place dans le traitement symptomatique de l'asthme chronique après les β2-mimétiques$​​​​​$​​​​​. Ils ont la préférence lorsque les β2-mimétiques sont contre-indiqués ou ne sont pas tolérés$​​​​​$​​​​​. 
L'ipratropium (le seul anticholinergique à courte durée d'action disponible) est sélectionné.

Médicaments sélectionnés

Non sélectionné

Certains GPC suggèrent une association fixe d'un β2-mimétique à longue durée d'action et d'un corticostéroïde inhalé (formotérol + budésonide) comme médicament de recours chez des patients sélectionnés (asthme sévère notamment), à condition que ces patients aient reçu les informations nécessaires (pour éviter l'abus)$​​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​​.

Outre que le gain est limité, on constate également une augmentation du nombre de patients qui arrêtent le traitement en raison d'effets indésirables. Comme ce traitement comporte encore d'autres inconvénients, discutés ci-dessous, cette option thérapeutique n'est pas recommandée. Cet avis repose sur les données suivantes :

  • 'Association fixe de budésonide + formotérol comme traitement d'entretien et symptomatique' versus 'Corticostéroïdes inhalés avec médication symptomatique séparée' chez l'adulte atteint d'asthme modéré à sévère, non contrôlé malgré de fortes doses de corticostéroïdes inhalés.
    • Efficacité
      • Réduction du nombre de crises d'asthme avec besoin de corticostéroïdes par voie orale dans le groupe budésonide + formotérol comme traitement d'entretien et symptomatique (Synthèse méthodique Cochrane)$​​​​​​$​​​​​​.
      • Pas de différence en termes d'hospitalisation ou en ce qui concerne le risque d'hospitalisation (mesure de la sévérité de l'exacerbation de l'asthme) entre les deux groupes (Synthèse méthodique Cochrane)$​​​​​​$​​​​​​​​​​​.
    • Sécurité
      • Augmentation du nombre de patients qui arrêtent le traitement en raison d'effets indésirables dans le groupe budésonide + formotérol comme traitement d'entretien et symptomatique (Synthèse méthodique Cochrane)$​​​​​​$​​​​​​​​​​.
  • 'Association fixe d'un β​2-mimétique à longue durée d'action + corticostéroïde inhalé comme médication d'entretien et symptomatique' versus 'association d'un β​2-mimétique à longue durée d'action + corticostéroïde inhalé comme traitement d'entretien avec traitement symptomatique séparé'.
    • Efficacité
      • Diminution du nombre d'exacerbations sévères avec besoin d'hospitalisation dans le groupe budésonide + formotérol comme traitement d'entretien et symptomatique (Synthèse méthodique Cochrane)$​​​​​​​​​​​​.
        • Cet avantage n'est démontré dans aucune des RCTs incluses.
        • Les patients inclus étaient relativement jeunes (38 à 45 ans).
      • Gain pour le délai de la première exacerbation dans le groupe sous béclométasone + formotérol comme traitement symptomatique et d'entretien (RCT)$​​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​​.
        • L'ampleur de l'effet est limitée.
        • Egalement léger gain sur certains autres critères de jugement.

Autres considérations

  • Des voix critiques déconseillent l'emploi de ces associations fixes par crainte de surdosage$​​​​​​​​​​​​$​​​​​​​​​​​​.
  • D'autres inconvénients liés à l'emploi de cette association fixe dans un même inhalateur sont$​​​​​​​​​​​​ :
    • La réduction progressive de la dose de corticostéroïde est plus difficile.
    • La mise en route d'un traitement combiné, alors que les corticostéroïdes inhalés seuls peuvent être suffisants.
    • Le coût.