Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Login rédaction

Formulaire de soins aux Personnes Agées

Nausées et vomissements

Littérature consultée à la date du : 31/03/2017

  • Il est évident qu'un traitement étiologique est préférable en cas de nausées et de vomissements.
  • Si la cause est médicamenteuse, le métoclopramide ou l'halopéridol sont des traitements défendables.
  • L'halopéridol aura la préférence si les causes sont métaboliques.
  • La métoclopramide peut soulager en cas de cause fonctionnelle.
  • Face à une pression intracrânienne accrue, la dexaméthasone ou la cyclizine (en préparation magistrale) est un bon choix.

Traitement

Sélectionné

Les nausées et les vomissements peuvent être un problème en cas d’introduction d’un traitement par opioïdes, en cas d’administration d’une dose (initiale) trop élevée ou d’une augmentation trop rapide des doses. Une constipation causée par les opioïdes peut également en être la cause. 

Si une adaptation des doses de morphine ou éventuellement un changement de l'opioïde ou de sa voie d'administration n'apportent pas d'amélioration, le métoclopramide (quatre fois par jour 10 à 20 mg par voie orale ; 40 à 100 mg en sous-cutané) peut être utilisée$​​​$​​​.

Sur base de communication de cas, l’halopéridol (deux fois par jour, 1 à 2 mg par voie orale ou sous-cutanée) serait une alternative$​​​$. Il est proposé comme un premier choix par le guide de pratique du CKS$​​​. 

Les preuves concernant les mesures proposées sont cependant fort limitées.

Médicaments sélectionnés

L’halopéridol (2 fois par jour 1 à 2 mg sous-cutané) est utilisé en cas de nausées et de vomissements d’origine métabolique, comme une insuffisance rénale ou une hypercalcémie$$​.

Médicaments sélectionnés

En cas de parésie gastrique fonctionnelle, un gastroprocinétique (parentéral) comme la métoclopramide constitue un premier choix$​​.

Médicaments sélectionnés

La dexaméthasone (commencer par 8 à 16 mg par jour, ramener ensuite à 4 à 6 mg par jour) est préférable en cas d'hypertension intracrânienne.

L'antihistaminique cyclizine (en préparation magistrale, 3 fois 25 à 50 mg par jour) est une alternative ; l'utilisation de la cyclizine est basée sur un consensus, son activité n'étant pas prouvée dans des RCT$​​​​.

Médicaments sélectionnés

Les nausées et les vomissements suite à une chimiothérapie sont du ressort du spécialiste$$$​. On utilise la dexaméthasone et les antagonistes 5HT3$​.