Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Aller à l'aperçu des médicaments

Fénotérol + ipratropium

ATC: R03AL01

Duovent

Cliquez sur le nom de marque pour plus d’informations sur ce médicament via le CBIP.

Indications

Système respiratoire:

Dosage

solution pour inhalation par nébuliseur (unidose: ipratpratropium 0,5 mg + fenoterol 1,25 mg) 
  • (à la demande): jusqu'à 4 x p.j. 1 ampoule

solution pour inhalation en flacon HFA (1 dose=1puff: ipratropium 20 µg + fenoterol 50 µg) 

  • (à la demande): 3 à 4 x p.j. 1 à 2 doses

En cas d'insuffisance rénale

  • pas d'adaptation de la dose nécessaire

Précautions d’utilisation

  • bien agiter l’aérosol doseur avant usage pendant 10 sec; l'utilisation d'une chambre d'inhalation est préconisée chez les personnes âgées (mauvaise synchronisation entre la pression du poussoir et l'inspiration)
  • prudence en cas de cardiopathie ischémique, d’arythmies, d’insuffisance cardiaque sévère, d’hyperthyroïdie
  • en raison de l’effet hyperglycémiant des β 2 -mimétiques, il est recommandé d'effectuer des dosages supplémentaires de glycémie chez le diabétique en cas d’administration de doses élevées
  • il est également conseillé de surveiller la kaliémie, en raison de l'effet hypokaliémiants des β 2 -mimétiques
  • prudence en cas de glaucome à angle fermé, d'hypertrophie de la prostate ou d'obstruction du col de la vessie
  • il faut veiller à ce que l'aérosol ou la solution n'atteigne pas les yeux car risque de complications oculaires telles que mydriase, tension intraoculaire accrue,...

Effets indésirables

  • liés au β 2 -mimétique: tremblements fins au niveau des muscles squelettiques (en particulier au niveau des mains), nervosité, céphalées, hypokaliémie et stimulation cardiaque (doses fortes)
  • liés à l'anticholinergique: céphalées, nausées, sécheresse buccale
  • liés aux bronchodilatateurs administrés par inhalation: toux, réaction paradoxale de bronchoconstriction

Interactions

+ β-bloquants (y compris en collyre): réduction de l'effet de l'association ipratropium-fénotérol avec risque de bronchospasme

+ médicaments hypokaliémants (voir  $ ): augmente le risque d'hypokaliémie; être prudent si traitement concomitant avec la digoxine, médicaments allongeant l'intervalle QT (voir $ ), médicaments bradycardisants

Commentaires

MOTIVATION POUR LA SÉLECTION

  • BPCO-exacerbation aigüe:
    • La plupart des directives s'accordent à dire que les deux produits peuvent être utilisés ensemble pour augmenter leur effet
  • Traitement symptomatique:
    • L'association d'un anticholinergique à courte durée d'action et d'un β2-mimétique à courte durée d'action peut être une alternative si un bronchodilateur à courte durée d'action ne suffit pas​​​​​​​​​​​​​​.
    • Le choix d’une association fixe est aussi envisageable chez les patients qui utilisent chroniquement les deux médicaments administrés séparément et en tirent bénéfice​​​​​​​​​​​​​​.

En Belgique, seule l’association fixe d’ipratropium et de fénotérol est disponible sous forme d’aérosol doseur.



Feedback

Feedback

Inscrivez-vous et restez informé!

Vous souhaitez rester informé(e)  de nos projets;

le Formulaire(Info), le (e)-folia, les fiches de transparence ou nos nouveaux projets?

Inscrivez-vous ici