Aller au contenu
Attention: Pour améliorer votre expérience sur ce site web, nous utilisons des cookies.
Menu
Aller à l'aperçu des médicaments

Pilocarpine

ATC: N07AX01

Indications

Soins palliatifs:

Contre-indications

(Relatives en soins palliatifs)

  • asthme et BPCO non contrôlés, glaucome à angle fermé, insuffisance cardiaque sévère

Dosage

  • débuter avec 5 mg, 3 fois par jour pendant les repas
  • si la réponse n’est pas suffisante et si le produit est bien toléré, augmenter la dose après 2 jours (4 semaines en cas de radiothérapie)
  • sans réponse, arrêter le traitement
  • dose maximale: 10 mg 3 fois par jour

    Précautions d’utilisation

    (Relative en soins palliatifs)

    • la pilocarpine doit être administrée avec prudence chez le patient souffrant d'ulcère peptique en raison du risque de sécrétion accrue d'acide gastrique
    • l’altération de la vision peut rendre dangereuses certaines activités, surtout dans la pénombre
    • en cas d’insuffisance hépatique, initier par des doses réduites et augmenter progressivement jusqu’à 3 x 5 mg si le traitement est bien toléré
    • peut aggraver les effets d’un coup de chaleur lors de canicule

      Effets indésirables

      • sudation: maintenir un apport de liquide suffisant pour éviter une déshydratation
      • vertiges, rhinite, mictions fréquentes, symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée,…), augmentation des sécrétions bronchiques et de la résistance des voies respiratoires, vision trouble, bradycardie, vasodilatation, oedèmes, hypotension, frissons

      Interactions

      + β-bloquants: addition d'effets bradycardisant, risque d’arythmies

      + anticholinergiques y compris par voie inhalée: effets antagonistes

      Préparation magistrale

      Prescription

      GELULES DE PILOCARPINE

      R/ Pilocarpine hydrochloride 5 mg
           p.f. 1 gélule

      prix

      Remboursement conditionnel*.

      Prix indicatif :
      € 9,39 pour 10 gélules
      € 21,82 pour 60 gélules
       
      Remarques :
      * Le remboursement (à 100%) est possible moyennant une autorisation du médecin conseil dans l'indication ≪ traitement radiothérapeutique de la tête et du cou ≫ :
      • Le médecin traitant établit un rapport motivé qui confirme le diagnostic ; il envoie ce rapport au médecin conseil.
      • Sur base de ce rapport, le médecin-conseil délivre au bénéficiaire une autorisation dont la durée de validité est limitée à 12 mois maximum.
      • L'autorisation peut être prolongé pour de nouvelles périodes de 12 mois maximum à la demande motivée du médecin traitant.


      Feedback

      Feedback

      Inscrivez-vous et restez informé!

      Vous souhaitez rester informé(e)  de nos projets;

      le Formulaire(Info), le (e)-folia, les fiches de transparence ou nos nouveaux projets?

      Inscrivez-vous ici